Netflix

10:15 AM Anthony 0 Comments


Finalement, la neige est arrivée cette nuit. Une dizaine de centimètres... pas mal pour Seattle.

Le problème à Seattle, ce n'est pas la neige... on a vu bien pire ailleurs. Le problème, c'est l'absence de chasse-neige, surtout dans les nombreuses côtes à 10% que les bus 71 pensent pouvoir emprunter avec de ridicules chaînes montées sur leurs roues arrières.

Et mon petit doigt me dit que ça ne va pas être une semaine très productive côté labo...

Bien, puisque je suis bloqué par la neige, à manger des crêpes au Speculoos, j'ai activé mes 30 jours gratos Netflix. Parce que ces dernières semaines, je reçois des messages de Belgique me demandant si j'ai vu le reportage Netflix sur Ted Bundy, le serial killer qui a sévi dans les rues de Seattle dans les années 70. Et ici, on me demande si j'ai vu la série Netflix tournée en Belgique.

Alors Ted Bundy d'abord. Amusant de voir des images de Seattle à l'époque où le Space Needle était réellement la tour la plus élevée à l'ouest du Mississippi!

Maintenant, le Space Needle est ridiculement petit à Seattle. Mais ils ont mis en place un plan urbanistique d'alignement, avec des couloirs visuels pour que le Space Needle reste visible de partout dans la ville. Ah, si seulement ils pouvaient être aussi organisés pour un plan de circulation dans la ville, avec des feux rouges synchronisés et des chasse-neige en hiver!

Et la série belge? The Break... La Trêve. Légèrement inspiré de Broadchurch/Gracepoint. Mais à  Herbeumont, ça fait plaisir de voir mes anciens terrains de jogging et d'ornitho! 
Le casier d'Orval qui traîne au fond de la remise, je me demande si ça fait partie du paysage ou si c'est du placement de produit?
Il y a une erreur fondamentale dans le scénario. L'intrigue débute en mars, ce qui est parfaitement compatible avec l'épisode 1, dans lequel la fille dégueule le lendemain du Carnaval de Florenville à la mi-Carême. Mais ils ressortent le cadavre de la Semois alors que les renoncules sont déjà en fleur, et ça c'est beaucoup plus tard dans la saison, en juin probablement. Un scénariste bruxellois probablement, comme le flic qui prétend être un indigène mais s'appelle Peeters...

You Might Also Like

0 comments: