The Game


Prêt, ce matin, pour The Game: les Yale Bulldogs recevaient leurs meilleurs ennemis les Harvard Crimsons. Une des plus épiques rivalités sportives, qui mérite une retransmission en direct dans tout le pays!

Ca a mal débuté...

... mais les Bulldogs se sont repris...

... et finalement leurs supporters ont pu envahir le terrain pour célébrer la victoire!

Neuf défaites de rang pendant que j'étais à Yale.

Mais depuis que je suis parti:
- deux victoires en deux matchs.
- une raclée pour Harvard
- Et le titre de Champion de Ivy League pour Yale, le premier depuis 1980.

Le Chef avait raison, j'ai bien fait de partir.

Charlotte & Caroline


Parmi les destinations improbables, après Spokane, Charlotte en Caroline du Nord.
Douze heures d'avion, presqu'autant de temps dans les aéroports pour une heure et demi de réunion. Pas eu le temps de vous ramener beaucoup d'informations intéressantes.

Leur équipe de NBA est celle que Jeff supportait il y a 20 ans, je pense...

... et je n'ai pas dû visiter les abris pour se protéger des fréquentes tornades.

Mais au moins, j'ajoute un coche à ma liste d'Etats américains visités.

Rosalie a exploré pour vous...


- Le Mont Rainier (les araignées, ça fait peur!)

- Le sommet du Space Needle

- Le musée de l'aviation


- Toutes les plaines de jeu de Seattle

- C'était bien, mais un peu fatiguant!

Pour les prochains visiteurs annoncés, contactez Rosalie pour planifier votre prochain périple à Seattle et environs!

Rosalie a testé pour vous...


- L'aéroport de Seattle:

- La météo de Seattle:

Le labo de Tonton:



- La maison de Tonton:

NYC


J'ai pris du retard sur ce blog, je ne vous ai pas encore expliqué les raisons de mon mini-trip sur la côte Est, la semaine dernière!
Financer un labo, ça demande beaucoup d'efforts et on se fait jeter plus souvent qu'à notre tour. Parfois pour des raisons fort subjectives, voire carrément non scientifiques.
Mais j'avais bien débuté: premier projet soumis, premier projet financé, 100% de succès (à ce moment-là...). Trois ans de financements en plus, annoncé la veille de Noël 2016, c'était bien. Pas des montants pharaoniques, mais avec un bonus: l'obligation de participer au congrès annuel à NYC!

Forte présence de Yale, ça fait plaisir de revoir des têtes connues... qui ont probablement influencé favorablement la décision de financement. D'ailleurs, on m'a demandé au moins deux fois "You are from Yale, right?" ou "Tu rentres en train?". Ca passera...

J'en ai déjà 200, au moins, des photos comme celles-ci...


... mais en y regardant bien, il y a au moins une tour de plus à chaque fois!

Prochain épisode, la visite de Rosalie chez Tonton: restez branchés!

Pèlerinage


Le ciel était bleu et l'herbe verte, ce samedi à New Haven!



New Haven a bien changé depuis à peine 2 ans. On voit que les finances se sont bien reconstituées depuis la crise financière de 2008. Tous les chancres urbains ont maintenant disparu, remplacés par des immeubles flambant neufs. Les deux nouveaux Yale Colleges, dont la construction avait débuté il y a 3-4 ans, viennent d'être inaugurés dans leur typique style architectural flambant vieux (fenêtres faussement cassées et réparées). Même les quartiers où volaient les balles perdues se Yalisent. Il ne reste plus beaucoup de traces de la ville un peu pourrie dont je vous parlais dans les premiers posts du premier blog.

A part ça, je retrouve NH comme si je l'avait quittée hier. Liu's Lunch...
... et son Kung Po chicken sont toujours là.
Combien de fois m'a-t-il sauvé de l'hypoglycémie, quand je remarquais à 4 heures de l'après-midi que je n'avais rien mangé depuis le petit déjeuner, soit 3 cuillerées de Nutella les jours où le frigo était vide.

J'ai pu faire une petite provision de confiture à l'ananas, introuvable à Seattle.
Et quel plaisir de retrouver cette East Coast attitude! La caissière qui cache à peine son agacement face au gars un rien trop lent... mais qui retrouve le sourire dès qu'elle comprend que je ne vais pas lui faire perdre une seconde. Tout l'inverse par rapport à l'autre Côte!

Au labo, les têtes changent: on a été décrochés du tableau officiel des membres du labo. Mais on n'est pas totalement oubliés pour autant, il reste un officieux Hall of Fame. Avec Padmini, Noah et Marcel, la compagnie est bonne!

Mais surtout, à NH, il y a ces furieux·euses immunologistes.  
Les potes que j'ai abandonnés et la nouvelle génération récemment arrivée. Même si on ne s'était jamais rencontrés, on s'était lu mutuellement. Amusant de mettre une tête sur un article et d'échanger les petits détails et grandes hypothèses qui n'avaient pas trouvé leur place dans les articles.

Pointillisme


Je me suis pris une leçon hier. Le logiciel qu'on utilise pour générer ce genre de figure s'appelle Seurat...
... moi j'avais pas percuté que c'était en rapport avec le peintre de ce tableau, Georges Seurat!
Ca m'apprendra à ne jamais mettre les pieds dans un musée! Néanmoins...
Notre tentative de pointillisme, ci-dessus, n'est pas encore prête pour le Musée d'Orsay. Mais c'était quand même la manip la plus chère que j'aie jamais faite: à quinze mille dollars, je ne faisais pas le malin ce jour-là!
Heureusement, ce n'est pas moi qui payait. Il y avait eu un appel à candidatures internes il y a quelques mois: 16 candidats, 5 sélectionnés.
Pour la seconde phase de financement, un seul projet sélectionné cette fois, ils avaient organisé ça hier exactement comme pour un examen oral à l'unif.  Deux des 5 ne se sont pas présentés, même pas venus chercher une côte de présence. Pour les 3 autres, trente minutes, pas une de plus, avec le jury, merci et au revoir, on vous dira quoi rapidement. Juste le temps, en se croisant dans la porte, de glisser un petit "good luck" à ma collègue. Elle aussi fait du beau travail et aurait mérité un nouveau financement... mais... désolé... quand il faut un premier de classe...
C'est quand-même la première fois qu'un examen oral me rapporte 100 tickets!

Tarentule


Oui, je sais, ça fait 3 mois que je n'ai plus blogué... mon agenda de rédaction était complet depuis le mois de mars et c'est le blog qui en a souffert. Mais là, il y a une petite éclaircie, pour au moins quelques semaines, peut-être même jusqu'à la fin de l'année. Donc je viens de prendre mon premier weekend de congé depuis bien longtemps. Je suis juste allé au bureau 1/2 journée pour préparer une présentation pour mercredi.

Mais évidemment, loi de Murphy, après 3 mois de sécheresse et de ciel bleu, la météo typique de Seattle est de retour. Et elle va rester là pour 9 mois.

Je suis quand-même allé courir entre les gouttes. Puis j'ai fait la lessive, les courses, du nettoyage, j'ai préparé du cake aux pommes, j'ai mangé du cake aux pommes, j'ai regardé le match de Chelsea, le match de Manchester United (Lukaku a marqué), le match des Patriots, le match des Seahawks.

Puis j'ai trouvé ce qu'il fallait pour sauver la productivité de ce week-end hyper-actif: monter des Lego Technic. Et je peux confirmer que Seattle est une ville pourrie: j'ai fait tous les magasins, le seul qui a un rayon Lego n'a pas de Lego Technic!

Heureusement, j'ai retrouvé au font d'une caisse une boîte de Lego, cadeau de Noël il y a quelques années mais que je n'avais jamais montée. Il n'est jamais trop tard!
J'espère qu'elle vous fait peur!

A part ça, je suppose que les nouvelles ont déjà circulé. Photos dans une petite dizaine de jours!

Le ciel est rose, ce soir...


Encore 5 jours intenses, et je devrais pouvoir prendre un week-end de congé.
Ca fait depuis début mars que je vis 7 jours sur 7 devant mon ordinateur... mais sans avoir le temps de bloguer.

Il est 5h, Seattle s'éveille