Ca marche!

11:28 PM Anthony 0 Comments

Il me font rire, les ministres qui nous disent qu'ils ont été surpris par la vigueur de la deuxième vague, qu'ils n'auraient pas pu agir plus vite. Il n'y a pas de mal à être ignorant, mais virer les épidémiologistes n'était probablement une très bonne idée.

Car ce virus est tellement prévisible! Tout est dans le chiffre R. En septembre, R>1 annonçait la croissance exponentielle si on ne faisait rien. Sophie n'a rien fait, alors le virus est parti à l'exponentielle. On sait que fermer les bars fait diminuer R. On a fermé les bars il y a deux semaines, et boum!


Nous semblons arriver à un plateau au niveau des hospitalisations!
Si seulement Sophie avait fermé les bars le 23 septembre, quand les épidémiologistes l'en imploraient sur Twitter, il ne faudrait pas fermer les écoles maintenant.

Malheureusement, on sait aussi que la mortalité suit les hospitalisations de quelques jours. Alors les titres du JT vont encore être dramatiques pour quelques temps.

Et après? Commençons dès maintenant à préparer le déconfinement. Il est grand temps de comprendre la vraie signification de "vivre avec le virus":

(1) Le masque et la distanciation partout, en toute circonstance et à tout âge. Et le masque, sur la bouche et sur le pif, s'il vous plaît bien! Pour ceux qui ne comprennent pas en français, Google peut traduire dans toutes les langues, même en esperanto. Quant au petit rigolo qui demande si il peut enlever son masque pour promener le chien à 10 heures du soir... ben oui, utilisé avec un tout petit peu de bon sens, le masque est notre meilleur ami.

(2) En période de guerre, les généraux prennent les commandes et ne demandent pas l'avis des gérants de bistros. En période de pandémie, que les épidémiologistes, virologistes et immunologistes prennent les commandes. Les économistes de la santé, les représentants de l'événementiel, le syndicat des cafetiers, qu'ils aillent à la pêche à la ligne. On leur fera savoir quand on a besoin d'eux.

(3) La seule vraie valeur qui compte pour piloter le déconfinement, c'est R. Si un génie nous dit "oui mais il n'y a presque plus cas", qu'il aille aussi à la pêche à la ligne.

(4) A la fin du confinement, par définition R sera inférieur à 1. Dès qu'on va réouvrir, R va inévitablement réaugmenter. Il faudra donc réouvrir très progressivement, de 4 semaines en 4 semaines. Dès que R approchera de 1, on s'arrêtera là. Si R dépasse 1, on fera marche arrière sans une minute d'hésitation. Il n'y aura pas de discussion possible.

(5) Dans quel ordre est-ce qu'on réouvre? On commence par les écoles, on finit par les marathons. Entre les deux, concerts, théâtres, musées, marchands de chaussures, Tour des Flandres, salon de l'auto, bars et restaurants... que les ministres décident. Mais qu'ils se remuent le derrière, cette fois-ci! Une fois que l'ordre sera établi, les épidémiologistes décideront quand on ouvre ou ferme les vannes.

(6) Zoom a de l'avenir. La petite conférence de village se fera sur Zoom comme les gros congrès scientifiques (ça marche!). Le club philatélique se réunira sur Zoom. Le concert de la salle des fêtes et la pièce de théâtre de la troupe locale seront en streaming sur YouTube. La marche Adeps et les allures libres du dimanche matin seront virtuels, comme les gros marathons internationaux. Et nous, on continuera à refaire le monde sur Zoom tous les dimanches à 18h.

(7) Les tests et le tracing, c'est le détecteur de fumée qui doit alerter les pompiers avant que R ne dépasse 1 localement. Mais il faut bien dire que le système a lamentablement échoué au premier déconfinement. Quelle est la solution? Je suspecte que des algorithmes d'intelligence artificielle vont aider.

(8) On croise les doigts pour qu'un vaccin soit disponible le plus rapidement possible. Et on prépare déjà la chaîne de distribution. Avant que Monsieur Vervoort nous dise encore qu'il n'a pas eu le temps de réagir (couillon!), prévenez le que distribuer un vaccin qui se conserve à -70°C, ça va demander une certaine logistique.

Voila, comme ça vous savez déjà ce que Marius expliquera en février!


You Might Also Like

0 comments: