Identifié!

12:15 PM Anthony 1 Comments


Si vous êtes venus à la maison à Noël, je vous ai déjà cassé les pieds avec cette histoire. Pour les autres, je ré-explique depuis le début.
On a retrouvé la photo de la Fanfare Communale de Saint-Léger. Cette photo est datée de 1898, et elle était accrochée dans le "pèle" (le salon en parlé gaumais) chez la Tante Lina. Un peu vieille, cette photo était fort décolorée et on n'y voyait plus grand chose. Mais j'ai réussi à remettre en fonction mon vieux scanner et à retravailler les contrastes, voici le résultat (vous pouvez cliquer et zoomer, en 1200 dpi la qualité est encore plus impressionnante).
La Fanfare de Saint-Léger, c'est une institution importante pour la famille. Tous les hommes y ont joué de la musique, les dames participaient aux activités associées. Par exemple: elles pelaient les crombires pour la touffaye annuelle (traduction: éplucher les pommes de terre pour le repas "étuvées" annuel). Et puis c'est une tradition que je ne connaissais pas mais qui s'est perpétuée au 21ème siècle encore: à défaut de curé, c'est la Fanfare qui a officié à l'enterrement de tous les membres de la famille à Saint-Léger.

Les archives de la Fanfare ont disparu lorsque le village a été brûlé en 1944 et, à Saint-Léger comme au Musée Gaumais, personne ne connaissait l'existence de ce cliché du 19ème siècle. Une pièce unique donc. Malheureusement, les musiciens ne sont pas identifiés. Le plus ancien membre vivant de la Fanfare a 97 ans, donc il reconnaîtra peut-être l'un ou l'autre de ses anciens compères... mais c'est peu probable.

Dommage! Car si cette photo était accrochée en si bonne place, c'est parce qu'un ancêtre de la famille s'y trouve. On pensait bien qu'on ne saurait jamais duquel il s'agit. Mais une autre pièce d'archive est venue apporter de nouveaux éléments: les cahiers de partitions, datés de 1897, qui ont appartenu soit au grand-père Louis (né en 1880), soit à l'arrière-grand-père Louis (né en 1849). Elément très important: ce sont les partitions du premier bugle. On recherche donc maintenant sur la photo un joueur de bugle âgé soit de 18 ans, soit de 49 ans.


Il est là!!! A l'arrière, le deuxième en partant de la droite près du drapeau! Et c'est probablement cet instrument-là, passé de génération en génération, qui se trouve quelque part à la maison.

Deux éléments pour confirmer cette identification: il se trouve bien sûr au dernier rang et il a les oreilles décollées de manière asymétrique, phénotypes qui se retrouvent 3 générations plus tard.

Salut, Arrière-Grand-Pa! Content de faire ta connaissance!

You Might Also Like

1 comment: