Une journée historique

10:03 PM Anthony 0 Comments

 

Le 8 mai 1945 a marqué le début de la fin de la seconde guerre mondiale.

Le 21 juillet 1969, Neil Armstrong posait le pied sur la lune.

Le 10 décembre 2020, nous avons un vaccin contre le coronavirus.

Le virus ne nous accordera pas de trêve pour Noël. Mais pour Noël, la science nous offre un vaccin en cadeau.

Les résultats du test clinique du vaccin de Pfizer et BioNTech ont été publiés hier dans le très prestigieux New England Journal of Medicine. Et c'est absolument spectaculaire! La copie parfaite.


Un mois après l'apparition de la maladie en décembre 2019, la séquence ARN du virus était connue. Il a ensuite fallu seulement 5 jours pour concevoir le vaccin! Puis une dizaine de mois pour le produire et le tester. La suite est historique: douze jours après la première dose, pratiquement plus personne dans le groupe vacciné (en rouge) ne tombe malade, contrairement au groupe placebo (en bleu). De la poésie scientifique, un concerto de Mozart en vaccinologie majeure. Quand on pense à l'impact qu'a eu ce virus sur nos vies à tous, et l'impact que va avoir ce vaccin, c'est émouvant à lire.

Vous savez, les devises en latin sur les blasons de nos universités? Scientia vincere tenebras à l'ULB. Lux et veritas à Yale. Et bien c'est exactement à un jour comme aujourd'hui qu'elles font référence.

Maintenant que la mission Apollo de ce début de 21ème siècle est accomplie avec la plus grande distinction, il nous faut un plan Marshall pour planter deux fois 30 microgrammes d'ARN dans le bras de milliards de terriens.

D'ici là, nous devrons patiemment continuer à suivre les recommandations des épidémiologistes, héros malaimés de cette pandémie. Espérons que la Belgique aura la sagesse d'écouter la Science qui nous offre ce vaccin, plutôt que les Clarinvaux qui nous ont apporté une deuxième vague et son nouveau lot de 10000 cadavres.


You Might Also Like

0 comments: